Spectacle Aymeric Lompret - One Man Show à Montauban le 19 mai 2017

Plus d'infos sur le spectacle Aymeric Lompret - One Man Show à Montauban

Félix, Renault, Julien et les autres... ""Intermittent, c'était un rêve de gosse, je voulais être policier, mais j'avais fait trop d'études"", le ton est donné dès les premiers mots d'Aymeric sur scène, entre autodérision et humour grinçant, pour retracer son parcours et celui de ses camarades depuis l'école primaire. On découvre ainsi tour à tour Julien, le premier de la classe et le fayot, qui collectionne les billes de cartouches d'encre et rêve de devenir astronaute. Ou encore Félix, le copain handicapé qui est le ""légume"" au spectacle de fin d'année (les valides sont des fruits), mais ""ça roule pour lui"" depuis. Enfin Renault, l'amoureuse d'Aymeric, ""qui s'appelle comme ça car son père s'est trompé en remplissant le certificat...il a appelé sa voiture Sophie"".

Rien n'est oublié des souvenirs d'école, de la photo de classe à la classe de neige (""on partait en juin, j'étais dans le public"") en passant par les cahiers de vacances et les voyages en bus, avec les rebelles au fond et les bouffons devant : ""c'est pareil au spectacle ?"" questionne l'humoriste, provoquant le public déjà conquis par cet humour au vitriol.

Après un dernier sketch, le mot de la fin ""c'est fini"", et le public répondant ""non"", un dernier ""si...elle me dit toujours ça"", l'humoriste revient sur l'école et les clés de la réussite pour ne pas devenir intermittent. S'adressant encore une fois à une jeune spectatrice : ""Si tu ne veux pas devenir intermittent, ou pire, régisseur, les corrigés du cahier de vacances sont au milieu"".

La boucle est bouclée.